Le monde selon Google et Facebook

Les algorithmes sont les nouveaux maîtres de la quatrième révolution industrielle. Ces formules mathématiques, conçues pour prendre des décisions sans intervention humaine, servent les objectifs de ceux qui les programment. Leur omniprésence inquiète car, entre les mains des tout-puissants Google, Facebook, Apple et consorts, ils s’érigent en juges autoproclamés du bien et du mal et nous imposent la vision du monde de la Silicon Valley. Lire la suite de « Le monde selon Google et Facebook »

Le business du sang

Derrière les intentions généreuses du don du sang, une filière complexe et extrêmement lucrative alimente les caisses de grandes multinationales. Car à partir du sang, on fabrique du plasma, un produit sanguin coûteux et indispensable aux hôpitaux et aux patients. Pour fabriquer ce produit mondialisé, des miséreux et toxicomanes des banlieues américaines sont condamnés à vendre leur sang pour survivre ou acheter leur dose. Destination : le monde entier, dont la Suisse. Si les risques d’infection semblent limités, ce business du sang des pauvres pose de sérieuses questions morales.

Lire la suite de « Le business du sang »

La mort, un business comme les autres

Enquête. Le délai qui s’écoule entre le décès et l’enterrement est le théâtre d’une âpre bataille commerciale entre entreprises funéraires. Conférences dans les EMS, multiplication des transferts du corps, tout est bon pour générer de la marge. La profession est très peu réglementée. La situation en Suisse romande à partir d’un cas réel. Lire la suite de « La mort, un business comme les autres »

Accord iranien: une rançon historique sur le tarmac genevois

Les Etats-Unis ont versé 400 millions de dollars en liquide à l’Iran sur la piste de l’aéroport de Genève le 17 janvier dernier, en échange d’otages. Sur la base de données aéronautiques, «L’Hebdo» a pu reconstituer les étapes de cette journée rocambolesque qui a marqué le dégel des relations entre Américains et Iraniens. Par François Pilet Lire la suite de « Accord iranien: une rançon historique sur le tarmac genevois »

Le passé trouble de Monsieur Pokémon Go

John Hanke est l’homme derrière le succès historique du jeu de réalité virtuelle. A 49 ans, le patron de la société Niantic Labs, père fondateur des services Google Maps, Earth et Street View, expert dans la cartographie et la géolocalisation, s’est retrouvé au cœur du plus grand scandale d’atteinte à la vie privée de l’ère internet. Lire la suite de « Le passé trouble de Monsieur Pokémon Go »