La Suisse sévit contre l’arnaque du patch anticancer

Pendant trois ans, un couple installé dans le canton de Vaud a vendu des colifichets censés guérir les maladies les plus graves. Ils viennent d’être condamnés par les autorités fédérales. Des centaines de personnes auraient été victimes de la supercherie

Le 4 février, c’est la journée mondiale contre le cancer. Ce matin-là, en 2013, le quotidien 24 Heures publie un dossier spécial sur ce fléau, rédigé par l’agence Mediaplanet. Douze pages sont consacrées aux traitements contre la leucémie, au cancer du sein ou aux tumeurs gastro-intestinales.

Au milieu des interviews d’experts se trouve un encart discrètement notifié comme «publireportage». Intitulé «Stress, émotions et cancer», il est rédigé par un certain «Dr Gérard Fiches, ENSAAF médical suisse». Il y présente notamment ses «patches fréquentiels», qui «peuvent aider un sujet atteint de cancer à mieux faire face à sa maladie».

Lire la suite sur le site du «Temps»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *